Un tour dans le Forez en ski de randonnée nordique

DSC_7283_20150222_182054  C1 Ce week-end était l’une des rares possibilités de bivouac de cet hiver, aussi j’avais prévu avec Pascal un tour en raquettes sur les hauts plateaux du Vercors. C’était d’autant plus alléchant que la fin de semaine fut vraiment superbe.

Seulement le vendredi les prévisions de Caplain pour le samedi n’étaient franchement pas engageantes (limite pluie/neige relativement élevée et surtout cumul de précipitations important), et en rentrant du travail le soir j’ai entendu qu’une alerte orange neige/verglas était lancée pour le lendemain en Isère, avec en plus un chassé/croisé des vacances avec une journée classée « noire ». Donc nous nous sommes concertés avec Pascal et la sagesse l’a emporté : on annule… C’était quand même d’autant plus décevant que le dimanche était annoncé correct.

Il aurait été bien dommage de laisser passer cette petite fenêtre météo d’autant que j’étais opéré le lundi suivant, avec une immobilisation à la clé pour un petit moment. Je me suis donc décidé pour une nouvelle balade en SRN pas trop loin, ayant un créneau assez court. J’ai hésité entre le Bugey et le Forez : la dernière fois j’étais allé dans le Bugey donc va pour le Forez. J’en avais eu un petit aperçu sympathique cet automne en rendant visite à Bernard mais je n’avais jamais eu l’occasion d’aller y user les spatules : c’était l’occasion.

Je retrouve donc Bernard assez tôt avec dans l’idée de manger rapidement chez lui avant de filer profiter de la neige fraîche. J’ai eu de la chance : il m’a gâté question gastronomie locale en me faisant goûter du boudin d’herbe et de la fourme de Montbrison (qui plus est faite artisanalement par un SRNiste). De mon côté j’avais amené un suisse de Valence pour poursuivre dans ce registre.

Enfin nous partons un peu au-dessus de Sauvain : je ne détaille pas l’itinéraire qui ne correspondrait à rien étant essentiellement hors sentier, d’autant que justement avec la neige ça passe partout. Nous montons donc tranquillement dans une belle neige très agréable à travers bois alors que les clairières laissent entrevoir les crêtes de Pierre sur Haute relativement embrumées. Je ne tarde pas à me familiariser avec la spécialité locale : le franchissement de barbelés, et je calque ma technique (qui était très laborieuse jusqu’ici) sur la technique efficace et éprouvée de Bernard. J’ai droit peu après à une autre spécificité : le franchissement d’un pont de neige étroit qui enjambe aléatoirement un ruisseau.

Nous gagnons les replats dégagés sous la crête aux abords des jasseries de Colleigne et c’est toujours le paradis : pentes douces, belle neige et grand calme. On y flâne un peu : je fais des photos pendant que Bernard enchaîne les virages de télémark en ne boudant pas son plaisir.

Enfin l’heure tourne et le soleil baisse : il est temps d’entamer le retour, toujours dans une ambiance absolument superbe. Les descentes se négocient agréablement malgré quelques plaques de glace rares et localisées. Nous regagnons les bois alors que la nuit tombe mais nous ne nous précipitons pas, appréciant de faire quelques pauses pour écouter le calme forestier seulement troublé par le hululement de chouettes hulottes.

Les frontales s’allument et nous parvenons à la dernière pente un peu plus marquée de la balade : je réalise avec satisfaction que c’est ma première sortie en SRN sans gamelle. Las, j’en prends deux coup sur coup dans cette belle pente en négociant mes virages. Je termine tranquillement alors que Bernard remonte pour profiter encore des conditions à la frontale.

Au bilan : une sortie vraiment sympa, je dirais presque paradisiaque, dans un joli coin plutôt tranquille. A refaire, le Forez est une terre de rêve pour le SRN !

Et maintenant place aux photos :

Séquence gastronomie : la fourme de Montbrison. DSC_6940_20150222_123631  C1

Et le suisse.

DSC_6944_20150222_130207  C1

Départ tranquille entre bois et prairies. DSC_6967_20150222_144809  C1 DSC_6995_20150222_145428  C1 DSC_7045_20150222_152408  C1 DSC_7068_20150222_153929  C1 DSC_7080_20150222_155207  C1 Puis nous arrivons dans les grands espaces découverts à l’est de Pierre sur Haute. DSC_7085_20150222_155614  C1 DSC_7098_20150222_160005  C1 DSC_7128_20150222_161452  C1 Belle ambiance sur le plateau… DSC_7135_20150222_161626  C1 DSC_7137_20150222_161722  C1 DSC_7146_20150222_163106  C1 DSC_7151_20150222_165237  C1 DSC_7174_20150222_165806  C1 Franchissement d’un ruisseau… DSC_7144_20150222_162814  C1

Bernard profite de la belle neige et enchaîne les virages en télémark. DSC_7167_20150222_165640  C1 DSC_7182_20150222_170010  C1 DSC_7193_20150222_170018 DSC_7207_20150222_170057  C1 DSC_7228_20150222_171424  C1 DSC_7233_20150222_171428  C1 Le temps passe et le soleil baisse, il va falloir entamer le retour. DSC_7250_20150222_175230  C1 DSC_7256_20150222_180411  C1 Jolis instants de fin de journée. DSC_7273_20150222_181643  C1 DSC_7283_20150222_182054  C1 DSC_7300_20150222_182647  C1

En exclusivité : la technique de franchissement des barbelés. DSC_7289_20150222_182534  C1 DSC_7294_20150222_182541  C1 Seules les chouettes troublent le calme des bois, nous profitons de l’ambiance avant de finir les frontales allumées. DSC_7301_20150222_183120  C1

Publicités
Cet article, publié dans Forez, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s