Dent de Crolles, sangle de la Barrère

DSC_8324_20150725_202406  C1

J’avais une petite opportunité de filer en montagne ce week-end et les conditions pouvaient être intéressantes : il y avait eu des orages la veille qui avaient un peu chassé l’ambiance poisseuse de ce mois de juillet, et Caplain annonçait une nette amélioration pour l’après-midi et la soirée du samedi.
Je me suis rapidement dit qu’un petit tour sur l’un ou l’autre des sangles où j’étais passé l’été dernier avec des conditions souvent contrariées pouvait être l’idéal : il y avait notamment le sangle du Jardin à Chamechaude ou le sangle de la Barrère à la Dent de Crolles. Je dois avouer que ce dernier m’avait plus tapé dans l’œil, avec sa belle barre rocheuse régulière qui domine le sangle.
Du coup je me suis décidé pour cette balade, accompagné de mon grand fils qui avait envie de découvrir aussi les joies et les peines d’un photographe de montagne en attente de coucher de soleil…
En partant j’ai eu quelques inquiétudes car le ciel était encore très encombré au-dessus de la région lyonnaise, et je me suis dit que ça pouvait être le genre de nuages qui allaient s’accumuler sur les Préalpes alors qu’un peu au-delà les sommets pourraient être au-dessus. Je serais bien retourné à la Basse du Gerbier pour espérer de belles lumières sur les Aiguilles d’Arves, mais avec le Tour de France dans les parages c’était le dernier endroit où aller…
Montée tranquille, même si je me suis bien rendu compte que la Dent de Crolles était quand même une star locale, avec pas mal de monde qui s’élançait encore vers le sommet à 16 heures. Comme presque tout le monde partait vers le Pas de l’Oeille, nous nous sommes retrouvés au calme en montant vers la faille du Glaz. L’aspect ludique et insolite de ce passage a d’ailleurs bien plu à mon fils.
Assez rapidement nous avons débouché sur le plateau pour un petit coup d’œil, avant de redescendre légèrement pour récupérer le sangle.
Je n’avais plus souvenir qu’il était autant en montée mais en revanche je me rappelais bien de sa belle ambiance avec cette haute falaise compacte qui le domine. Pour les conditions nous avons finalement eu de la chance car les gros cumulus laissaient de larges trouées, et les jeux de lumière changeants entre les parois et les nuages étaient tout simplement superbes. L’autre découverte plaisante fut que l’herbe sur le sangle était encore bien verte et grasse, un vrai plaisir.
Comme nous avions un peu de temps nous avons fait un saut au sommet, où il y avait un peu de monde et où l’herbe avait un peu plus souffert. Le vent était bien frisquet là-haut et nous n’avons pas tardé à redescendre sur le sangle pour profiter des dernières belles trouées ensoleillées.
Un dernier petit champignon nuageux a fini par engloutir le soleil un poil trop tôt et nous avons entamé la descente par le pas de l’Oeille, où un petit groupe était engagé.
Sans traîner, nous avons finalement eu le temps de regagner la voiture sans avoir eu à allumer les frontales.
Au final une vraiment belle sortie qui a fait plaisir ; pour sa première le fiston a été gâté !

Et maintenant place aux photos !

La montée du Glaz : câbles, passerelle, failles et grimpouille. C’est varié et plutôt ludique !

DSC_8112_20150725_173101  C1 DSC_8119_20150725_173502  C1 DSC_8121_20150725_173534  C1 DSC_8126_20150725_174405  C1

Nous faisons un petit tour sur le plateau en y arrivant.

DSC_8132_20150725_175245  C1

Puis nous prenons le sangle : l’ambiance est superbe !

DSC_8135_20150725_180902  C1 DSC_8149_20150725_184815  C1 DSC_8154_20150725_185129  C1 DSC_8174_20150725_190037  C1 DSC_8208_20150725_193020  C1 DSC_8224_20150725_193059  C1

Nous arrivons sur le versant sud, un peu plus vertigineux.

DSC_8243_20150725_194253  C1

Et nous débouchons dans le cirque du Pas de l’Oeille, juste sous le sommet.

DSC_8249_20150725_195102  C1 DSC_8251_20150725_195211  C1 DSC_8254_20150725_195326  C1

Puis nous faisons un petit tour au sommet ; il y a un peu de monde et un vent frais !

DSC_8263_20150725_200102  C1 DSC_8275_20150725_200333  C1

Nous reprenons le sangle, avec une lumière qui change extrêmement vite : c’est superbe !

DSC_8318_20150725_201719  C1 DSC_8321_20150725_202001  C1 DSC_8322_20150725_202049  C1 DSC_8324_20150725_202406  C1

Enfin, nous profitons de cette belle ambiance jusqu’au coucher de soleil…

DSC_8349_20150725_203131  C1

DSC_8332_20150725_202703  C1 DSC_8356_20150725_203445  C1

DSC_8387_20150725_204310  C1

DSC_8396_20150725_205236  C1

DSC_8414_20150725_205503  C1

Publicités
Cet article, publié dans Chartreuse, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s