les Andelys, randonnées au bord des falaises de la Seine

dsc_2411-20161204-154653-c1

Le beau temps démarré début décembre et qui m’a permis de faire enfin une balade sympathique dans la région s’est poursuivi le week-end suivant. J’ai ainsi pu profiter de beaux couchers de soleil sur les falaises de la Seine.

Cette fois j’étais un peu plus loin que la Roche Guyon : aux Andelys, toujours sur la vieille frontière entre le royaume de France et la Normandie, mais sur la boucle de la Seine en aval de la Roche Guyon, et sur les anciennes terres de Richard cœur de lion.

La forteresse qui domine le méandre est donc Château Gaillard, que Richard cœur de lion appelait « sa fille d’un an » (car bâtie particulièrement rapidement), mais elle n’empêcha pas la venue de Philippe Auguste qui conquit cette forteresse après un siège en règle de plusieurs mois…

J’ai eu l’occasion de refaire (refaire, car c’est un site que j’appréciais bien avant le départ à Lyon) une balade aux Andelys début octobre. Après une période chargée au travail je rêvais vraiment de me dégourdir les jambes ainsi que de retrouver un peu de verticalité dans cette Ile de France bien trop plate à mon goût. Malheureusement ce jour-là, la météo avait été finalement très décevante avec une grisaille sans espoir…

J’ai donc bien apprécié de pouvoir y retourner samedi et dimanche dernier, en en faisant profiter les enfants au passage. Ils étaient heureux de redécouvrir l’étonnante roche de l’Ermite dont le sommet est largement creusé avec luxe : une cheminée, et pour la vue au soleil un tunnel qui mène en plein vide de la face ouest…

Il n’y a pas grand chose de plus à raconter, place aux photos ! (qui seront mélangées exceptionnellement)…

Le secteur le plus intéressant de ce coteau est celui du Val Saint Martin. En commençant la balade par le bord de Seine, on obtient du recul qui permet de mieux voir les belles falaises au-dessus desquelles on va évoluer, ainsi que leur architecture crayeuse tourmentée…

dsc_2302-20161204-141331-c1dsc_2278-20161204-140320-c1

En Normandie, ils ont des panneaux qui font peur !

dsc_2309-20161204-141620-c1

L’hôpital Saint Jacques, au pied de la colline.

dsc_2313-20161204-142052-c1

Et puis on attaque enfin la vraie randonnée, qui pourrait presque faire croire par instants que l’on est en montagne. Les pelouses calcaires de la côte Saint Jacques peuvent rappeler un peu les Préalpes, et on ne serait presque pas surpris de voir une poignée de chamois s’enfuir en pleine pente…

dsc_2315-20161204-143130-c1dsc_2336-20161204-144857-c1dsc_2358-20161204-150540-c1dsc_2365-20161204-150948-c1dsc_2373-20161204-151528-c1

Le sentier serpente régulièrement au bord des falaises, ce qui offre de jolies perspectives.

dsc_2138-20161203-154938-c1-1dsc_2136-20161203-154734-c1-1

dsc_2201-20161203-161808-c1-1dsc_2193-20161203-161416-c1-1

Les Andelys, et la forteresse puissante de Château Gaillard dans le fond.

dsc_2186-20161203-161228-c1-1dsc_2190-20161203-161241-c1-1

Les enfants sont un peu venus pour cela : nous descendons dans les cavités de l’étonnante roche de l’Ermite.

dsc_2144-20161203-160209-c1dsc_2149-20161203-160327-c1dsc_2206-20161203-162027-c1-1

Un aperçu complémentaire, lors de ma première balade début octobre. J’avais fait l’effort de ramper dans le tunnel étroit qui mène au beau milieu de la falaise (mais qui est bas de plafond)…

dsc_6632-20161007-123849-c1dsc_6667-20161007-124950-c1dsc_6637-20161007-123944-c1dsc_6651-20161007-124412-c1dsc_6653-20161007-124441-c1

Cette roche de l’Ermite semble creusée de partout, mais certains orifices gardent encore leur mystère : il faudra prendre le temps de repasser plus attentivement ! On repère bien ici les lignes de silex qui rayent la craie avec régularité.

dsc_2170-20161203-160955-c1-1

Enfin nous descendons au pied des falaises, pour profiter des belles couleurs vespérales.

dsc_2107-20161203-153403-c1-1dsc_2125-20161203-154155-c1-1

Les grimpeurs dans leur terrain de jeu.

dsc_2403-20161204-154552-c1-1dsc_2449-20161204-155526-c1dsc_2469-20161204-155852-c1dsc_2488-20161204-160140-c1dsc_2630-20161204-164437-c1

Il ne reste plus qu’à patienter paisiblement, en profitant de cette belle ambiance.

dsc_2411-20161204-154653-c1dsc_2441-20161204-155303-c1dsc_2498-20161204-160433-c1dsc_2544-20161204-161511-c1dsc_2588-20161204-163027-c1dsc_2596-20161204-163147-c1dsc_2600-20161204-163623-c1dsc_2246-20161203-164515-c1-1dsc_2253-20161203-164658-c1-1dsc_2264-20161203-164803-c1-1dsc_2216-20161203-163712-c1-1dsc_2609-20161204-163716-c1dsc_2224-20161203-163747-c1-1dsc_2614-20161204-163738-c1

Pour finir, quelques autres photos de curiosités, lors de la balade début octobre.

La roche Percée, sous le Thuit, à laquelle on accède par une sorte de toute petite vire…

dsc_6574-20161007-101911-c1dsc_6563-20161007-101702-c1

… vire sur laquelle on peut croiser des bouquetins normands avec un peu de chance : je vous avais bien dit que l’on pouvait se croire en montagne !

dsc_6584-20161007-102041-c1

Une jolie chapelle flanquée d’une vieille tour, à la Roquette.

dsc_6533-20161007-093124-c1

Après les différents calcaires du Mont d’Or lyonnais, on découvre de nouveaux matériaux de construction ici : silex et même un peu de craie.

dsc_6534-20161007-093153-c1

Pour terminer pour de bon cette fois : il ne faut jamais désespérer en Normandie, même un jour de grisaille sans espoir, on peut croiser un petit rayon de soleil…

dsc_6623-20161007-115753-c1

Publicités
Cet article, publié dans Ouest Ile de France, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 Responses to les Andelys, randonnées au bord des falaises de la Seine

  1. Bonsoir Cédric,
    J’aime bien le bouquetin normand… Autrement, il me semble que tu as trouvé ton terrain de jeu. Super !
    Bon weekend à toi et ta famille.
    (Je rentre du Vercors…) Amicalement,
    Gérard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s