avril 2019, petit séjour à Vienne

DSC_3573_20190427 201409 C1 OK

Ayant eu l’occasion de passer quelques jours à Vienne en amoureux pour fêter notre anniversaire de mariage, j’en fais un petit retour ici. Même si ce ne sont que des photos de touriste faites par un touriste, cette belle ville mérite certainement au moins ce petit album photo.

On ne les verra pas trop sur ces photos (la « photo de rue » n’est pas mon truc), mais un mot aussi sur les autrichiens : les relations souvent houleuses que la France a entretenues avec l’Autriche au cours de l’histoire nous les font souvent considérer avec une certaine condescendance, mais c’est certainement l’une des choses qui m’a le plus frappé en découvrant ce pays l’année dernière : ils sont particulièrement gentils, avec un grand sens civique (et quel confort d’en profiter ne serait ce que quelques jours) et accueillants. La ville est très propre, on s’y sent en sécurité, les femmes -souvent fort jolies et soignées- y sont très souriantes : en retrouvant les aéroports parisiens quelques jours plus tard on a un peu l’impression d’être revenu chez les barbares…

Nous avons surtout évolué dans le vieux Vienne (à l’intérieur du « ring » : sorte de grand boulevard réalisé au XIXème siècle sur les restes des vieux remparts). C’est évidemment la partie la plus touristique de la ville (en avril il y avait déjà beaucoup de monde), et on a un peu l’impression d’être dans une ville musée.

Ce petit centre n’est pas très grand à vrai dire (bien plus petit que Paris : on le traverse rapidement à pieds), et finalement globalement pas très vieux. On sent que la ville a été beaucoup retravaillée sous le règne de François-Joseph : c’est aussi l’époque où Paris a laissé place à ses grandes avenues et ses immeubles haussmaniens.

Peut-être déjà un peu trop de texte alors que cette page se voulait avant tout un album photo alors commençons la visite…

Commençons par un aperçu du bâtiment sans doute le plus emblématique : la Hofburg, l’ancien palais impérial au cœur de la ville. Les bâtiments sont relativement étendus et complexes, et comprennent bon nombre de musées (appartements impériaux, bibliothèque nationale, école d’équitation, trésor des Habsbourg, voire Albertina)…
L’entrée principale en venant de la ville se fait par la Michaelerplatz, que je trouve être la plus belle de Vienne : elle se partage entre le bel arc de cercle de la Hofburg, la belle couleur pistache du Looshaus et la belle flèche élancée de l’église St Michael.
Seul vrai bémol : il y a du monde…

La façade de la Hofburg, vue de la Michaelerplatz.

DSC_2892_20190427 090049 C1 OK

De l’autre côté de la place, le Looshaus ; on retrouve la palette de couleurs d’une bonne partie des immeubles de Vienne.

DSC_2897_20190427 090244 C1 OK

Retour à la Hofburg en fin de journée.

DSC_3573_20190427 201409 C1 OK

Toujours sur la place : le clocher élancé de la Michaelerskirche.

DSC_3578_20190427 201451 C1 OKDSC_3593_20190427 202244 C1 OK

Je me suis embêté à emmener le trépied donc je laisse les photos faites avec, même si elles n’apportent pas grand chose à part gommer les passants…

DSC_4037_20190428 212728 C1 OKDSC_4042_20190428 213033 C1 OK

Un escalier dans la Hofburg (les photos y sont malheureusement interdites, notamment dans les appartements impériaux). Notez que ces appartements impériaux valent vraiment la visite (pièces bien meublées, qui permettent d’ailleurs de se rendre compte de la vie plutôt simple et sobre de François-Joseph et de son successeur Charles).

DSC_2992_20190427 100753 C1 OK

Cour intérieure de la Hofburg, avec la statue de François II (en tant que dernier empereur du saint empire romain germanique), ou François 1er (en tant que premier empereur d’Autriche, après que Napoléon ait supprimé le saint empire)…

DSC_2903_20190427 090551 C1 OK

Un peu plus loin, sur la Heldenplatz : une scène typiquement viennoise (des touristes filmant avec leur smartphone, trimballés en calèche).

DSC_3393_20190427 160912 C1 OK

Statue du prince Eugène de Savoie sur la Heldenplatz.

DSC_3406_20190427 161510 C1 OK

Un peu plus loin, la Josefplatz (avec la statue de Joseph II ; empereur des « lumières » et initiateur de profondes réformes centralisatrices, très mal acceptées au final dans cet empire qui était avant tout un conglomérat de peuples).

DSC_4566_20190430 093630 C1 OKDSC_3170_20190427 125327 C1 OK

Ce bâtiment abrite la bibliothèque nationale, dans laquelle nous allons maintenant entrer.

L’escalier d’entrée.

DSC_3222_20190427 143636 C1

L’intérieur de la bibliothèque : de style baroque !

DSC_3424_20190427 172658 C1DSC_3439_20190427 172959 C1DSC_3506_20190427 175742 C1

Le plafond, avec l’un des détails.

DSC_3455_20190427 173642 C1DSC_3460_20190427 173801 C1

Des rayons…

DSC_3467_20190427 173958 C1

Le choc : ce ne seraient finalement peut-être pas les japonais qui ont inventé le judo…

DSC_3477_20190427 174545 C1

Le ring est donc en quelque sorte un grand boulevard avec de nombreux bâtiments imposants construits au XIXème siècle. Voyons par exemple l’un de ces bâtiments, le kunsthistorische museum, qui fait face au bâtiment identique du naturhistorische museum, de l’autre côté de la Maria-Theresien platz.

Grands bâtiments (mais avec un certain déficit d’âme…), en passant de la Heldenplatz (arrière de la Hofburg) au ring (avec son fameux tram jaune).

DSC_3402_20190427 161309 C1

Façade de l’un des musées (celui au soleil)…  😉

DSC_3727_20190428 134205 C1

Escalier intérieur du kunsthistorische museum (avec une partie de la décoration faite par le célébrissime artiste viennois Gustav Klimt).

DSC_3770_20190428 150317 C1

Passons maintenant à Schonnbrunn, qui est légèrement excentré et qui correspond un peu au « Versailles » viennois. La comparaison est tout de même limitée : en moins car le château est tout de même sensiblement plus petit que celui de Versailles, mais aussi en plus car la plupart des salles sont encore bien meublées selon l’époque des deux derniers empereurs (François-Joseph puis Charles ; pas de photos malheureusement car c’est interdit comme à la Hofburg). C’est d’ailleurs l’une des chances de ce pays : leur transition vers la république s’est faite sans violence et sans cette volonté de faire une année 0 effaçant tout le passé comme en France, ce qui fait que le patrimoine n’en a pas trop souffert.

Nous sommes ici plutôt sur l’arrière et le côté du château (malheureusement visité par un jour de bruine : cela ne motivait pas trop à une visite des jardins et les couleurs des images sont bien ternes)…

DSC_4196_20190429 114910 C1DSC_4277_20190429 135628 C1DSC_4288_20190429 140151 C1

Cocher du XXIème siècle…

DSC_4292_20190429 140246 C1

Une fontaine monumentale permet d’accéder au pied de la colline qui mène à la Gloriette (petit monument qui domine le belvédère).

DSC_4217_20190429 115932 C1

Perspective vers la Gloriette, depuis le château.

DSC_4204_20190429 115306 C1

Et perspective vers le château, du haut de la Gloriette.

DSC_4237_20190429 133023 C1DSC_4241_20190429 133228 C1DSC_4266_20190429 134415 C1

Du haut de la Gloriette la vue peut être sympa sur la ville, par temps clair…

DSC_4258_20190429 133629 C1

Quittons les grands monuments pour nous intéresser maintenant aux églises. Contrairement à l’Allemagne du nord, l’Autriche est quasiment toujours restée un bastion catholique, rempart contre les ottomans et la réforme, maintenu par les empereurs successifs du saint empire…

De ce fait les églises sont particulièrement nombreuses (presque l’impression d’en voir une par rue), et leur style est le plus souvent baroque.

Commençons donc par un petit tour dans un certain nombre de ces églises baroques (plus dans l’ordre où nous y sommes passés que par intérêt)…

Maria rotunda kirche

DSC_2762_20190426 160823 C1

Peterskirche, en plein centre, au bord du Graben (église un peu atypique avec sa coupole, mais très baroque dans sa déco)…

DSC_2801_20190426 174753 C1DSC_2807_20190426 174933 C1DSC_2817_20190426 175432 C1DSC_4532_20190430 090736 C1

Double dôme : l’un est vrai et l’autre en trompe l’œil…

DSC_4524_20190430 090358 C1DSC_4522_20190430 090341 C1

La Jesuitenkirche (à droite, et l’académie des sciences sur la gauche).

DSC_3700_20190428 115630 C1

L’intérieur de la jesuitenkirche.

DSC_2861_20190426 183430 C1

Un dôme en trompe l’œil.

DSC_2864_20190426 183511 C1DSC_3659_20190428 095615 C1

L’un des points sympathiques de Vienne : de nombreuses églises proposent la messe du dimanche avec un orchestre qui joue des messes classiques (messe in B-Dur de Franz Schubert dans notre cas)…

DSC_3690_20190428 114516 C1

Annakirche

DSC_4302_20190429 153617 C1

Schottenkirche, dans le quartier Freyung.

DSC_3565_20190427 195245 C1

Quittons maintenant le baroque pour voir quelques églises qui ressemblent plus aux nôtres…

La cathédrale tout d’abord, le célèbre Domkirche St Stephan (avec pas mal d’échafaudages pour un ravalement, ce qui nous vaut de belles publicités pour Samsung sur la cathédrale)…

DSC_3605_20190428 090128 C1

Le joli toit en tuiles vernissées (refait dans les années 50 : comme Notre Dame récemment, la charpente est partie en fumée à la fin de la guerre)…

DSC_3600_20190428 085945 C1DSC_2820_20190426 180315 C1

Superbe chaire sculptée en pierre dans la cathédrale.

DSC_2827_20190426 180452 C1DSC_2838_20190426 180915 C1

Statues sur tous les piliers.

DSC_2843_20190426 181023 C1

Et un joli retable au fond.

DSC_4503_20190430 084912 C1

Vue d’ensemble du Stephansdom la nuit (il y a moins de touristes, et les pubs samsung ressortent moins)…

DSC_4056_20190428 214303 C1

Juste au-dessus de la crypte des tombeaux des Habsbourg, Kapucinerkirche.

DSC_3382_20190427 154049 C1

A côté de la Hofburg, la belle Augustinerkirche.

DSC_3511_20190427 180455 C1DSC_3531_20190427 181117 C1DSC_3525_20190427 180954 C1

Légèrement excentrée, l’étroite et étonnante Maria am gestade kirche (pour d’éventuels intéressés : messe en français le dimanche matin à 11h).

DSC_3618_20190428 091832 C1DSC_3632_20190428 092557 C1DSC_3626_20190428 092231 C1

Sur la Michaelerplatz, l’extérieur de la Michaelerkirche l’emporte sur son intérieur…

DSC_3537_20190427 183938 C1DSC_4540_20190430 091508 C1DSC_4545_20190430 091555 C1

Jolis passages autour de la Griechenkirche.

DSC_3651_20190428 094435 C1

En bordure du centre, l’ancienne Ruprechtskirche.

DSC_3643_20190428 093916 C1

La grande synagogue du quartier juif pour finir (Vienne comptait une communauté juive très vivante autrefois).

DSC_3644_20190428 094027 C1

Regardons maintenant quelques pièces remarquables dans les différents musées viennois.

Musée de la vaisselle impériale dans la Hofburg (seul endroit autorisé pour les photos).

DSC_2914_20190427 092122 C1

Trésor des Habsbourg dans la Hofburg, qui comprennent nombre de pièces remarquables (dont pas mal de l’héritage bourguignon). Ci-dessous, les insignes impériaux d’Autriche.

DSC_3002_20190427 113852 C1

La couronne du saint empire germanique.

DSC_3096_20190427 122630 C1

La sainte lance, et un morceau de la vraie croix.

DSC_3104_20190427 122750 C1

Dans un autre style : le berceau de l’aiglon…

DSC_3039_20190427 115420 C1

… et son carrosse à poney (au musée des carrosses à Schonnbrunn).

DSC_4087_20190429 103619 C1

La robe de baptême de François-Joseph.

DSC_3043_20190427 115610 C1

Passons à l’étonnante crypte des capucins, qui sert de tombeau aux Habsbourg (dans un style très différent des gisants de St Denis)…

Pour les premiers Habsbourg le style reste sobre…

DSC_3230_20190427 145419 C1

Tombeau de l’empereur Léopold Ier (qui a fait lever le siège de Vienne par les ottomans au XVIIème siècle).

DSC_3245_20190427 150020 C1DSC_3265_20190427 150333 C1

Vue d’ensemble de la première partie de la crypte.

DSC_3281_20190427 150634 C1

Puis on passe à la crypte la plus imposante, avec le tombeau de Marie-Thérèse.

DSC_3292_20190427 151017 C1DSC_3311_20190427 151413 C1

Un peu plus loin, le tombeau de François II, ou François Ier (cf. plus haut)…

DSC_3324_20190427 151830 C1

Le tombeau de l’archiduc Maximilien, fusillé au Mexique après avoir cru aux mirages de Napoléon III…

DSC_3336_20190427 152431 C1

Sarajevo et l’archiduc François-Ferdinand (je ne suis pas sûr d’avoir vu le tombeau en revanche).

DSC_3339_20190427 152624 C1

Les tombeaux qui attirent le plus de monde : Sissi (à gauche), François-Joseph au centre et le kronprinz Rodolphe (mort à Mayerling) à droite.

DSC_3378_20190427 153822 C1

Le buste de Charles Ier, mais pas son tombeau : il est mort en exil et dans la pauvreté à Madère, et est enterré là-bas. A noter que les nazis avaient enlevé le buste (à moins qu’il n’ait été caché par les autrichiens : je ne suis plus très sûr), car ils considéraient comme une trahison de l’Allemagne ses tentatives pour obtenir la paix en 1917. Mais Charles était malheureusement le seul à vouloir la paix dans les grandes puissances…

DSC_3367_20190427 153322 C1

Sa femme l’impératrice Zita, qui n’a pu revenir en Autriche qu’en 1982, après 63 ans d’exil et une vie bien mouvementée…

DSC_3357_20190427 153050 C1

Leur fils Otto, qui a eu une vie mouvementée également (notamment pourchassé par les nazis pour s’être efforcé d’empêcher l’anschluss)…

DSC_3359_20190427 153144 C1

Au rang des musées : la pluie nous a fait entrer dans le musée des carrosses à Schonnbrunn, et il est particulièrement intéressant !

DSC_4113_20190429 104733 C1

Passons à quelques vues plus générales de la ville de Vienne : immeubles très propres et souvent très soignés avec de nombreuses sculptures, petits passages…

DSC_2849_20190426 181620 C1DSC_2870_20190426 183825 C1DSC_2871_20190426 183846 C1DSC_3174_20190427 125605 C1DSC_3185_20190427 141218 C1DSC_3186_20190427 141258 C1DSC_3188_20190427 141330 C1

Passages (notez la queue à l’entrée du restaurant Figlmuller, dont nous reparlerons un peu plus bas).

DSC_2856_20190426 182355 C1

Et la queue qui ne désemplit pas devant le café central : nous sommes passés devant plusieurs fois, mais décidément nous n’avons pas eu le courage de patienter autant…

DSC_3215_20190427 142518 C1

Petite place tranquille à proximité du palais Esterhazy.

DSC_3183_20190427 141121 C1DSC_3209_20190427 142242 C1DSC_3206_20190427 142140 C1DSC_3564_20190427 195052 C1DSC_3213_20190427 142411 C1DSC_3388_20190427 155820 C1

Mélange des couleurs viennoises.

DSC_3639_20190428 093342 C1

Schonlaterngasse.

DSC_3656_20190428 095358 C1

Mélange de l’ancien et du moderne sur la Stephansplatz.

DSC_3716_20190428 132810 C1

La belle horloge Anker (Hoher markt).

DSC_2875_20190426 184923 C1DSC_2877_20190426 184946 C1DSC_3615_20190428 091259 C1

Je vous laisse découvrir les personnages sur l’horloge ci-dessus, selon l’heure indiquée.

DSC_2878_20190426 185020 C1

Un petit tour au Prater : c’est un peu disneyland aux portes de la ville…

DSC_3846_20190428 182559 C1

En montant dans le Riesenrad (la célèbre grande roue avec ses cabines rouges), on obtient une belle vue sur la ville.

DSC_3873_20190428 185626 C1DSC_3909_20190428 190313 C1DSC_3913_20190428 190340 C1

Au loin on aperçoit le quartier Donau, au bord du Danube.

DSC_3917_20190428 190430 C1

Au nord ouest on aperçoit les vignobles de Grinzing, j’aurais bien aimé y aller et manger dans l’une des célèbres « heuriger » (auberges viticoles en quelque sorte), mais la météo et le timing serré en ont décidé autrement…

DSC_3918_20190428 190512 C1

Quelques mots pour finir sur quelques traditions et l’art de vivre viennois et autrichien.

Les cafés : rapidement nous avons pris l’habitude de prendre un café ou chocolat à la crème fouettée en fin d’après-midi (« mélange »), avec une bonne grosse pâtisserie à la crème. Cela a fini par nous remplacer les dîners…

DSC_3570_20190427 200638 C1DSC_3550_20190427 190300 C1DSC_4308_20190429 173135 C1

Mon dessert préféré finalement : le kaiserschmarrn (sorte de crêpe épaisse aux raisins macérés, accompagnée d’une compotée de quetsches tièdes en général).

DSC_2769_20190426 165710 C1

La très célèbre Sacher torte (qui nous a plutôt déçus pour être honnête)…

DSC_4625_20190501 201921 C1DSC_3703_20190428 120330 C1

DSC_3737_20190428 135356 C1

L’un des plats emblématiques de Vienne est la schnitzel (escalope panée). Et la plus célèbre enseigne à les proposer est le restaurant Figlmuller (et ses nombreuses annexes). Mais là encore, 1h de queue en moyenne dans la rue, sauf le dimanche midi où il n’y avait presque pas d’attente, et nous en avons profité. Mais une déception au final : l’escalope est de belle taille mais je trouve les plats d’Europe centrale comme le goulasch bien plus agréables.

DSC_3712_20190428 132305 C1DSC_3708_20190428 123542 C1

Quelques jolies boutiques avec l’habillement traditionnel autrichien, avec ses superbes harmonies de couleurs !

DSC_3592_20190427 202221 C1DSC_4295_20190429 150838 C1

Un mot aussi sur le sens civique des autrichiens : cela permet de profiter d’un métro sans doubles tourniquets. Quel confort au quotidien, et surtout avec des valises ! On trouve aussi des journaux en libre service dans la rue, avec un simple cadenas / tronc pour le prix du journal (idem pour des disques de musique classique dans les églises par exemple).

DSC_4307_20190429 171003 C1

Et pour finir, le clou de notre séjour avec un aperçu de l’opéra national (le staatsoper). Pour fêter nos 20 ans de mariage nous avions réservé (plusieurs mois à l’avance et ça n’était pas du luxe !) des places pour Fidelio (le seul opéra de Beethoven). C’était une première pour moi et j’ai vraiment trouvé le spectacle extraordinaire, notamment le travail et l’énergie dégagée par le chef d’orchestre. C’est vraiment une expérience à vivre au moins une fois si vous en avez l’occasion !

Un aperçu de l’extérieur, mais difficile à rendre…

DSC_4305_20190429 155056 C1

L’entrée monumentale et son escalier.

DSC_4341_20190429 181656 C1DSC_4449_20190429 203838 C1

Quelques jolies salles d’apparat, pour l’entracte.

DSC_4356_20190429 182347 C1DSC_4351_20190429 182252 C1DSC_4445_20190429 203224 C1

Les loges.

DSC_4413_20190429 183613 C1DSC_4399_20190429 183239 C1DSC_4426_20190429 185507 C1DSC_4420_20190429 185159 C1

Les salutations finales : merci pour ce spectacle superbe !!

DSC_4454_20190429 214846 C1DSC_4479_20190429 215139 C1DSC_4418_20190429 184249 C1

Un lien intéressant avec pas mal plus de photos et commentaires pour ceux qui voudraient en savoir plus :

https://coinsdumonde2.blogspot.com/search/label/AUTRICHE

 

Une page un peu décalée qui mérite aussi un passage :

https://fannypacktravel.wordpress.com/2012/08/09/que-ramener-de-vienne-dix-objets-viennois-incontournables/

Cet article, publié dans photographies, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 Responses to avril 2019, petit séjour à Vienne

  1. Bonjour Cédric,
    Bel album de souvenirs et le paysage urbain te réussit plutôt bien. Quant à la photo de rue, je trouve que le cocher qui roupille assis sur le marchepied de sa calèche n’est pas si mal et bien vu.
    Bon dimanche et à bientôt

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s