Octobre 2019, Vercors

DSC_9361_20191030 160425 C1

Vacances dans le Vercors au programme cet automne, et comme souvent depuis quelques années ce furent avant tout des promenades en famille.

La météo a été moyenne ces vacances (douceur remarquable, contrariée par pas mal de nuages et quelques jours de pluie).

Col Vert

Finalement la plus belle journée a été celle de notre arrivée, et nous en avons profité autant que possible en filant au col Vert dès la voiture déchargée.

Rien de particulier à en dire tant cette balade est une grande classique (retour par l’une des variantes que l’on peut prendre à partir du sentier Gobert).

Joli sentier au-dessus des Pierres à Villard de Lans.

DSC_8279_20191027 133347 C1

Arrivée à la cabane de Roybon.

DSC_8341_20191027 142850 C1

Couleurs d’automne en montant vers le col.

DSC_8359_20191027 145743 C1DSC_8367_20191027 150605 C1

Et une petite pause réparatrice au col Vert, avant d’attaquer les lacets de la descente.

DSC_8419_20191027 155747 C1DSC_8425_20191027 160037 C1

Petite digression sur le sentier Gobert pour le retour (mais attention : petite digression, nous n’avons pas suivi le sentier Gobert en entier).

DSC_8447_20191027 164706 C1DSC_8466_20191027 165012 C1

Pas de la Balme et Tête des Chaudières, retour par la combe de Fer

Le lendemain la météo était annoncée plus nuageuse, mais en principe sans pluie jusqu’en fin d’après-midi.

Nous avons opté pour une jolie balade mais que je n’avais pas refaite depuis fort longtemps : le Pas de la Balme, suivi de la Tête des Chaudières à proximité (c’est en gros l’itinéraire 18 du livre « Vercors les sentiers de la Résistance« ) .

Le pas franchit une jolie vire chargée d’histoire, et nous comptions ensuite poursuivre par la crête des Rochers de la Balme. Mais en quittant le pas les premières gouttes de pluie ont commencé à tomber, et de la Tête des Chaudières nous avons rapidement obliqué vers la combe de Fer.

J’en étais déjà parti du bas il y a quelques années et j’étais monté jusqu’à une plate forme faite par l’homme d’où la suite semblait évidente. Du haut ça l’était légèrement moins et je voulais absolument éviter les reproches aigres de la famille en cas d’échec sous la pluie au milieu des éboulis raides, mais je me suis souvenu que j’avais chargé dans le GPS (et je l’avais toujours !) la trace de cet itinéraire, que Gérard avait faite ! J’en ai eu une pensée de chaleureux remerciements pour lui !

Donc plus de doute, je n’étais pas en train de fourvoyer la famille, et nous avons pu continuer la descente tranquillement.

Une fois arrivés à la grotte, les enfants ont pris les frontales pour aller la visiter et nous les avons attendus, sous une nouvelle bonne averse.

Retour sans histoires au final, bien qu’humide à nouveau !

L’aspect pénible du pas de la Balme : c’est une montée raide et assez continue, à proximité des installations de ski.

DSC_8510_20191028 104149 C1

Combeauvieux : la partie pénible est finie.

DSC_8513_20191028 104544 C1

En chemin vers le Pas (Tête des Chaudières à droite).

DSC_8530_20191028 105354 C1

Arrivée au pas de la Balme.

DSC_8552_20191028 111404 C1DSC_8567_20191028 111800 C1

Aucune intention de descendre, mais nous parcourons la vire pour le plaisir.

DSC_8605_20191028 113258 C1DSC_8611_20191028 113433 C1

Souvenir des maquisards qui ont donné leur vie ici

DSC_8615_20191028 113538 C1DSC_8619_20191028 113605 C1

Pause pique-nique sous un joli rayon de soleil.

DSC_8633_20191028 114106 C1

Et nous repartons sous un ciel qui s’est chargé très rapidement : les premières gouttes ne tardent pas…

DSC_8652_20191028 124033 C1DSC_8657_20191028 125233 C1

Au sommet de la Tête des Chaudières ; pour apprécier la vue il faudra repasser !

DSC_8683_20191028 132100 C1

Nous commençons à descendre en direction de la crête des Rochers de la Balme…

DSC_8693_20191028 132345 C1

… avant d’obliquer plein ouest vers la Combe de Fer.

DSC_8712_20191028 134554 C1

Le jeu de piste des cairns…

DSC_8724_20191028 135342 C1

Arrivée au-dessus de la plate forme.

DSC_8745_20191028 142333 C1

Puis arrivée à la grotte, que les enfants explorent.

DSC_8764_20191028 150141 C1DSC_8781_20191028 151421 C1

Chartreuse : caves de Voiron et monastère de la Grande Chartreuse

Joli raté météo le lendemain : le temps était annoncé franchement médiocre, donc nous avons opté pour du tourisme en Chartreuse (visite des caves de liqueur de Chartreuse à Voiron -sur inscription-, puis visite de la Correrie).

Mais surprise à l’évaporation des brumes matinales : c’est un ciel presque tout bleu qui domine le Vercors, les brumes sont un peu plus basses.

J’en profite tout de même pour faire un petit tour rapide autour de Villard, avant de plonger dans le brouillard en direction de la Chartreuse.

La visite des caves de Voiron est toujours sympa (même si la production se fait maintenant à Aiguenoire ; je ne résiste d’ailleurs pas à essayer leur nouvelle cuvée « foudre 147 », la dernière fabriquée à Voiron), et nous montons en milieu d’après-midi pour la Grande Chartreuse. On distingue plus haut dans les trouées nuageuses le Charmant Som qui semble bien dégagé, et je me dis qu’un coucher de soleil express là-haut serait sans doute superbe, mais il n’y a désespérément personne de la famille motivé à part moi…

On se contente donc de remonter jusqu’au monastère, dans une brume épaisse, avant de redescendre visiter la Correrie. Au moment où j’écris ces lignes, je regrette encore bien de ne pas avoir réussi à les motiver pour le Charmant Som !

Surprise sur la place de Villard de Lans : l’ours est rhabillé pour l’hiver !

DSC_8819_20191029 093723 C1

Ambiance matinale superbe dans le Vercors en tout cas !

DSC_8821_20191029 094325 C1DSC_8826_20191029 095420 C1DSC_8833_20191029 095833 C1DSC_8840_20191029 101741 C1

Mais la visite est réservée donc il serait incorrect de ne pas y aller : visite des caves de Voiron (plus longue cave de liqueurs au monde).

DSC_8850_20191029 143653 C1DSC_8862_20191029 151614 C1

Quelques photos de liqueur de Chartreuse de retour à la maison !

DSC_2462 20200314 202130 C1DSC_2464 20200314 202511 C1DSC_2465 20200314 202718 C1DSC_2477 20200314 203741 C1

La nouvelle liqueur des moines : la dernière fabriquée à Voiron (et qu’on ne trouve qu’à la boutique de Voiron). Je ne l’ai pas encore goûtée…

DSC_8873_20191029 152103 C1

Ambiance brumeuse autour du monastère…

DSC_8879_20191029 162744 C1DSC_8898_20191029 165100 C1DSC_8901_20191029 170713 C1

Visite de la Correrie, pendant que le coucher de soleil au-dessus des nuées doit être superbe au Charmant Som !

DSC_8903_20191029 170909 C1DSC_8914_20191029 173252 C1DSC_8921_20191029 173545 C1DSC_8931_20191029 174101 C1DSC_8937_20191029 174150 C1DSC_8955_20191029 175112 C1DSC_8958_20191029 175140 C1

Rochers du Baconnet

Le jour suivant était annoncé avec une météo plutôt sympa, et nous avons fait une balade qui était une première pour moi.

Je l’avais pourtant repérée depuis assez longtemps, mais allant dans le Trièves j’avais toujours tendance à privilégier autre chose (notamment les hauts plateaux) quand je passais par là.

Et c’était une belle erreur, car cette petite crête est effectivement superbe : une belle ambiance de petits prés de montagne au départ, avec de nombreux arbres aux couleurs de feu, puis une crête débonnaire qui offre une vue remarquable sur l’ensemble de la barrière du Vercors ! Il y avait aussi quantité de genévriers là-haut, et même quelques chamois.

Bref, cela restera la balade marquante des vacances !

Belle ambiance au départ.

DSC_9005_20191030 101224 C1DSC_9023_20191030 104159 C1DSC_9042_20191030 105153 C1DSC_9067_20191030 110209 C1DSC_9068_20191030 110255 C1

Sur la crête, d’où nous dominons le Trièves.

DSC_9110_20191030 113133 C1

En face s’étale le Vercors (impossible de rendre l’impression « panoramique » en photo).

DSC_9121_20191030 113847 C1DSC_9130_20191030 114153 C1DSC_9155_20191030 115516 C1DSC_9195_20191030 124509 C1DSC_9218_20191030 130300 C1DSC_9251_20191030 135355 C1DSC_9284_20191030 143339 C1DSC_9359_20191030 160342 C1DSC_9361_20191030 160425 C1DSC_9378_20191030 160913 C1DSC_9386_20191030 161334 C1

Carrière de l’Echaillon

Changement radical le lendemain : pluie continue, ne laissant pas d’espoirs…

J’avais heureusement une balade en réserve qui tentait les enfants depuis longtemps : les étonnantes carrières de l’Echaillon.

Le départ un peu improbable leur a bien posé question et j’ai craint un moment de me faire maudire (je ne m’en rappelais plus très bien, entre la pente raide et malaisée, la végétation dense et trempée…) mais une fois au pied de la carrière ils ont rapidement été emballés par la visite.

Restes des installations en extérieur.

DSC_9446_20191031 130835 C1DSC_9458_20191031 131434 C1

L’entrée, aussi majestueuse qu’inquiétante…

DSC_9469_20191031 131659 C1DSC_9479_20191031 132654 C1DSC_9493_20191031 134012 C1DSC_9496_20191031 134640 C1DSC_9498_20191031 135031 C1DSC_9518_20191031 140903 C1

Une galerie est de dimensions particulièrement imposantes !

DSC_9521_20191031 142034 C1DSC_9522_20191031 142246 C1DSC_9545_20191031 143536 C1DSC_9575_20191031 144035 C1

Retour à l’air libre après un parcours atypique !

DSC_9590_20191031 145010 C1

Forêt des Coulmes, entre Serre du Sâtre et la Goulandière

Pour cette dernière journée, la pluie devait faire son retour l’après-midi ; nous avons fait un joli petit tour dans la forêt des Coulmes (souvent bien colorée à cette saison).

Pour le coup c’est l’une de nos balades très classiques, mais son peu d’ampleur offre tout de même quelques curiosités intéressantes : la Balme Riendre et la grotte de Pra l’Etang.

DSC_9600_20191101 101005 C1

L’étonnante Balme Riendre.

DSC_9634_20191101 102219 C1

Montée au milieu des fayards, omniprésents.

DSC_9648_20191101 105429 C1

Serre du Sâtre.

DSC_9678_20191101 120547 C1DSC_9744_20191101 124931 C1

Jolie petite grotte de Pra l’Etang.

DSC_9755_20191101 132653 C1DSC_9758_20191101 133033 C1DSC_9778_20191101 135653 C1DSC_9791_20191101 141011 C1

Arrivée à la Goulandière.

DSC_9801_20191101 151412 C1

Certains ne visitent pas les grottes à moitié !!

DSC_9812_20191101 151709 C1

Un petit bonus en annexe : quelques photos du couteau Cornafion, de la coutellerie de Villard de Lans. Le couteau pour le Vercors !

DSC_9618_20191101 101659 C1DSC_9707_20191101 122052 C1DSC_9766_20191101 133900 C1DSC_9783_20191101 140358 C1

Et enfin pour finir, une belle ammonite du Vercors !

DSC_9099_20191030 111610 C1

Cet article, publié dans randonnées, Vercors, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 Responses to Octobre 2019, Vercors

  1. Bonjour Cédric,
    Encore de beaux souvenirs de vacances à travers le Vercors que j’ai retrouvé cette semaine dans la neige… AU plaisir de se revoir.
    Amicalement, Gérard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s