Forêts, faune et patrimoine d’Ile de France

DSC_1310_20180909 190716 C1Un peu dans le même esprit que ma page sur le Mont d’or lyonnais, voici une page qui reprend essentiellement des retours sur les petites promenades que je peux faire dans cette région.

Cela se passe le plus souvent dans les forêts environnantes : Rambouillet (où j’allais beaucoup avant de partir à Lyon et qui reste la forêt sauvage la plus proche), Fontainebleau (avec ses massifs de blocs ludiques pour l’escalade), Marly et même les boucles de la Seine, à la vieille frontière entre l’Ile de France et la Normandie.

Et puis tout ceci se veut agrémenté de quelques images de faune, pour laquelle je passe souvent du temps, ainsi que du « petit » patrimoine.

Bien sûr, cette page sera largement évolutive…

Nous allons commencer par la forêt de Rambouillet, celle où je passe le plus souvent. J’ai habité au cœur de cette forêt avant de partir à Lyon et j’aimais beaucoup arpenter la partie sud, aux abords de la vallée de Chevreuse. Aujourd’hui j’arrive du nord aussi je me promène plus aux abords de Montfort l’Amaury : les paysages sont variés, on trouve ici ou là quelques étangs et surtout, on peut assez facilement se retrouver en silence, au calme.

Lever du jour après une averse matinale, alors que les raires du brame du cerf résonnent lourdement entre les vallons…

DSC_9929 20170917 074129 C1

Après une nuit à écouter les joutes verbales entre les cerfs, je vois une silhouette qui traverse paisiblement et dans le plus grand silence la trouée devant moi…

DSC_0984 20171006 063611 C1

En forêt de Rambouillet au petit matin.

DSC_9553 20170327 091539 C1

DSC_9555 20170327 091640 C1

DSC_9556 20170327 091827 C1

Les pics tambourinent dans les arbres à proximité en cette fin d’hiver, puis l’un daigne enfin se montrer : un pic épeiche.

Peu après, son cousin le pic mar vient faire un petit tour sur l’arbre que je surveillais : la récompense de l’attente !

DSC_8834 20170316 113616 C1 1

Dans les vieux vergers de Mareil, monsieur et madame pic épeiche multiplient les allers-retours pour satisfaire leurs oisillons qui piaillent…

DSC_6016 20210513 170412 C1DSC_6033 20210513 170810 C1DSC_6130 20210515 183216 C1

DSC_4613 20210424 160925 C1

Beaucoup plus rares, on trouve aussi parfois des salamandres sur le coteau et les vergers.

DSC_8182 20200927 205942 C1

DSC_8073 20200923 215234 C1w

DSC_8148 20200924 204357 C1

DSC_8098 20200923 215610 C1wDSC_8151 20200924 204423 C1

DSC_8242 20201002 204407 C1

DSC_2010 20211001 204139 C1

DSC_9103 20210417 161731 C1

DSC_0169 20210704 154356 C1

DSC_0175 20210704 154506 C1

Dans la famille des urodèles, on trouve aussi des tritons palmés sur le coteau de Mareil.

DSC_8966 20210417 111111 C1DSC_9032 20210417 141323 C1DSC_9079 20210417 160454 C1DSC_8797 20210411 155113 C1DSC_3996 20210411 122922 C1DSC_4132 20210411 155117 C1

DSC_9780 20210516 154649 C1DSC_9781 20210516 154917 C1DSC_9819 20210516 161032 C1DSC_9835 20210516 161610 C1

On trouve nombre d’autres espèces protégées sur le coteau de Mareil : chouettes hulottes, faucon crécerelle, buse variable, épervier, écureuils ou encore la jolie prêle.

Pour ceux que cela intéresse vous trouverez plus d’informations sur le site de l’association Sauvegardons les coteaux de Mareil, à laquelle je participe.

Faucon crécerelle

DSC_2133 20210314 102453 C1DSC_2206 20210314 103930 C1

Prêle des champs.

DSC_2869 20210328 174758 C1

Buse variable.

DSC_9443 20201114 141402 C1

DSC_5266 20220618 093218 C1

DSC_4508 20210418 100605 C1DSC_4504 20210418 100601 C1

Chouette hulotte.

DSC_4585 20210424 153814 C1DSC_4588 20210424 153943 C1

DSC_5687 20210501 100625 C1DSC_5702 20210501 103121 C1DSC_9227 20210501 151902 C1

Faucon crécerelle.

DSC_9676 20201121 103048 C1

Ecureuil roux.

DSC_9680 20201121 145522 C1

DSC_5486 20210427 204013 C1

Renard roux

DSC_5387 20220702 195441 C1DSC_5379 20220702 195345 C1DSC_5855 20220703 191132 C1DSC_2130 20220821 184318 C1DSC_2140 20220821 184425 C1DSC_2147 20220821 184521 C1

Les rigoles, qui alimentaient autrefois le château de Versailles.

DSC_8871 20170316 175124 C1 1

Ambiances paisibles des étangs et de leurs roselières.

DSC_8875 20170316 175619 C1 1

DSC_8887 20170316 180043 C1 1

DSC_8929 20170316 181358 C1 1

Une sarcelle d’été.

DSC_8761 20170311 161236 C1

Le rôdeur vespéral…

DSC_8930 20170316 181553 C1 1

Foulques macroules, qui animent les étangs au printemps…

DSC_9561 20170327 094412 C1

Une grande aigrette à la pêche…

DSC_9853 20170401 110338 C1

DSC_9855 20170401 110409 C1

Les élégants grèbes huppés et leur chorégraphie.

DSC_9764 20170327 182141 C1

DSC_9793 20170327 183007 C1

Un héron cendré en balade…

DSC_8784 20201011 151823 C1DSC_8839 20201011 155009 C1DSC_8872 20201011 155949 C1

… et un martin pêcheur sur son perchoir.

DSC_2615 20211017 101409 C1DSC_3491 20211111 170138 C1DSC_3433 20211111 163010 C1DSC_3430 20211111 162945 C1DSC_3407 20211111 162022 C1DSC_3286 20211111 100835 C1DSC_3279 20211111 100719 C1DSC_2842 20211017 143148 C1

Dans le centre ville de Montfort l’Amaury, on trouve de vieilles maisons dans lesquelles s’ouvrent des souterrains. Ici, l’habitante du lieu nous racontait qu’il y a bien longtemps ces souterrains n’étaient pas séparés (il se dit qu’autrefois on pouvait ainsi atteindre le château) et que pendant la seconde guerre mondiale, elle s’y réfugiait avec sa famille pendant les alertes de bombardements.

DSC_7516_20160221_154636 C1

On peut trouver aussi par endroits de forts jolis tunnels, datant de l’époque Louis XIV, avec ses nombreux travaux pour aménager les parcours aquatiques des châteaux…

DSC_5795 20200905 170740 C1DSC_5057 20200830 100817 C1DSC_5949 20200906 154646 C1DSC_5936 20200906 152155 C1DSC_5942 20200906 153037 C1DSC_5047 20200830 095322 C1

On trouve aussi des aqueducs, de la même période.

DSC_5963 20200906 160454 C1DSC_5957 20200906 160133 C1

Superbe crête de bruyères dans le sud de la forêt de Rambouillet !

DSC_1258_20180909 173134 C1DSC_1300_20180909 184304 C1

DSC_1242_20180909 170736 C1DSC_1255_20180909 173116 C1DSC_1272_20180909 180757 C1DSC_1281_20180909 181258 C1DSC_1288_20180909 183516 C1DSC_1306_20180909 185216 C1DSC_1310_20180909 190716 C1

Un rucher de rêve au milieu des bruyères…

DSC_7371 20200912 173531 C1

A proximité de Clairefontaine en Yvelines se trouve l’Espace Rambouillet, parc animalier de l’ONF, où l’on peut découvrir facilement la grande faune des forêts. Sympa à faire avec les enfants ! Au programme en général : chevreuils, sangliers, daims et cerfs. Les rapaces sont aussi bien présents, avec un spectacle en vol.

DSC_6570 20200912 122110 C1DSC_6273 20200912 113910 C1DSC_6224 20200912 113003 C1DSC_6407 20200912 115721 C1DSC_6513 20200912 121401 C1DSC_7023 20200912 155512 C1DSC_7061 20200912 155717 C1DSC_6749 20200912 141335 C1DSC_6951 20200912 155204 C1

Passons à la forêt de Fontainebleau.

Le sable se fait plus présent, ainsi que les rochers : terrain de jeu infini pour les grimpeurs !

Pour éviter les doublons je renvoie à cette page déjà bien illustrée.

Les sables du cul de chien.

dsc_6928-20170122-091908-c1

dsc_7195-20170122-132434-c1

dsc_7323-20170122-153410-c1

Le Diplodocus, avec son grand bloc basculé de 8m.

DSC_8388 20170225 140529 C1

Crêtes et platières.

dsc_7007-20170122-102230-c1

Le monolithe blanc.

dsc_7071-20170122-111019-c1

Le rocher Fin, et son superbe sable orangé.

dsc_7294-20170122-151124-c1

La vallée de la Seine, terre de grimpeurs également avec de belles falaises de craie dont certaines sont équipées. C’est aussi un ancienne terre de conquêtes entre les rois de France et d’Angleterre. Nous nous attarderons à la Roche Guyon, en terre française, et aux Andelys, sous Château Gaillard construit par Richard cœur de lion et conquit par Philippe Auguste.

La Roche Guyon, avec les restes de son donjon (rendus célèbres par Blake et Mortimer) et ses pinacles de calcaire, creusés de partout.

dsc_1637-20161130-090203-c1dsc_1658-20161130-092202-c1dsc_1728-20161130-103806-c1

dsc_1953-20161130-154949-c1

Le beau souterrain qui relie le château bas de la Roche Guyon à son donjon médiéval.

DSC_0004 20170402 152637 C1

DSC_0107 20170402 161406 C1

L’étonnante église troglodyte de Haute Isle.

dsc_1830-20161130-122226-c1

dsc_1848-20161130-123459-c1

Passons maintenant en Normandie, sur la boucle de la Seine suivante, aux Andelys. Là aussi on retrouve de belles falaises de calcaire au-dessus desquelles on peut croire être sur une pente montagneuse, alors que la silhouette massive de Château Gaillard ferme l’horizon.

dsc_2302-20161204-141331-c1

dsc_2336-20161204-144857-c1

dsc_2403-20161204-154552-c1-1

dsc_2411-20161204-154653-c1

dsc_2441-20161204-155303-c1

dsc_2186-20161203-161228-c1-1

dsc_2170-20161203-160955-c1-1

Bien sûr, là aussi la falaise est creusée de partout…

dsc_6667-20161007-124950-c1

dsc_6653-20161007-124441-c1

Revenons maintenant en forêt de Marly…

Une mésange longue queue.

DSC_8531 20170226 141318 C1

DSC_8264 20170219 164421 C1

Variations sur la jolie petite église médiévale de Mareil-Marly.

DSC_0001 20200607 213316 C1DSC_0049 20200607 214800 C1DSC_9496 20200526 212041 C1DSC_9532 20200526 213556 C1DSC_9569 20200527 212123 C1DSC_9693 20200529 212324 C1DSC_9947 20200602 212233 C1DSC_9985 20200607 212507 C1DSC_6310 20200418 085622 C1

DSC_0609 20200702 215033 C1DSC_0635 20200702 215446 C1

DSC_8449 20201004 082916 C1

Il ne faut pas non plus hésiter à divaguer entre les petites sentes du vieux coteau de Mareil, encore à peu près miraculeusement préservé de l’appétit des promoteurs immobiliers. Faites un tour sur la page d’un passionné pour en savoir plus !

DSC_6416 20200418 174728 C1DSC_6418 20200418 174803 C1

Le joli parc de Marly, dont on ne peut que regretter que les logis n’aient pas survécu à la tourmente révolutionnaire…

DSC_5827 20200905 174427 C1DSC_5832 20200905 174539 C1DSC_5833 20200905 175025 C1DSC_5967 20200906 161325 C1DSC_5972 20200907 174648 C1DSC_5970 20200907 174536 C1DSC_5880 20200905 184328 C1

DSC_7405 20200913 173922 C1DSC_7424 20200913 174825 C1DSC_7415 20200913 174345 C1

A proximité, Saint Germain en Laye offre de petites cours tranquilles, et un centre ville aux allures parfois d’outre Manche.

DSC_1120 20161105 104856 C1

DSC_2686 20161210 172003 C1

DSC_4764 20160706 194058 C1

DSC_2680 20161210 171311 C1

On peut noter aussi que l’église de Saint Germain en Laye comprend le tombeau de Jacques II Stuart.

DSC_1056 20161103 081345 C1

DSC_7997 20170212 165042 C1 1

DSC_8014 20170212 165935 C1

Au plan du patrimoine, il y a aussi quelques jolies églises dans les environs.

Commençons par Saint Nom la Brétèche.

DSC_5815 20160925 161436 C1

DSC_5793 20160925 160410 C1

L’église de l’Etang la Ville.

DSC_5272 20160827 140619 C1

DSC_5281 20160827 141305 C1

Vergers en fleurs sur le coteau de Mareil-Marly, printemps 2019.

DSC_0801_20190406 075247 C1DSC_0804_20190406 075540 C1DSC_1252_20190413 155641 C1DSC_1269_20190413 161132 C1DSC_1294_20190413 162540 C1DSC_1304_20190413 163121 C1

Février 2018, paysages insolites entre l’Etang-la-Ville et Mareil-Marly, après des chutes de neige importantes.

l’Etang-la-Ville

DSC_5137 20180206 180023 C1w

DSC_5159 20180206 180852 C1w

DSC_5161 20180206 180953 C1w

DSC_5166 20180206 181222 C1

DSC_5270 20180207 083615 C1

DSC_5285 20180207 084020 C1

DSC_5304 20180207 084556 C1

Sports d’hiver à Mareil-Marly…

DSC_5409 20180207 111918 C1

DSC_5635 20180210 121112 C1 1

DSC_5614 20180210 115353 C1

DSC_5594 20180210 113320 C1

Le château de Monte-Cristo au Pecq : la belle et étonnante demeure que s’était fait bâtir Alexandre Dumas.

Le pavillon de travail d’Alexandre Dumas.

DSC_3867_20180701 155930 C1DSC_3887_20180701 160626 C1

Et le château d’habitation.

DSC_3894_20180701 160854 C1DSC_3924_20180701 162115 C1DSC_3940_20180701 162425 C1

Le magnifique salon mauresque (on a peine à croire que le site était promis à la démolition dans les années 70, pour faire place à des immeubles)…

DSC_3965_20180701 163454 C1DSC_3966_20180701 163508 C1DSC_3974_20180701 163712 C1DSC_3995_20180701 164420 C1

Basculons maintenant en Seine et Marne, avec l’imposante cathédrale de Meaux, appréciée non plus des aigles mais des cigognes…

DSC_7527 20170128 170133 C1

DSC_7583 20170128 172215 C1

DSC_7522 20170128 163353 C1

Lever de soleil derrière les tours de la Défense, depuis St Germain en Laye.

DSC_5702 20160925 075257 C1

Lever de Lune entre la tour Eiffel et les Invalides, depuis Mareil-Marly.

DSC_6105_20190914 204250 C1DSC_6110_20190914 204349 C1DSC_6116_20190914 204455 C1DSC_6140_20190914 204849 C1

DSC_5921 20220319 203721 C1 1DSC_5937 20220319 204034 C1 1DSC_5960 20220319 204455 C1 1

Lever de soleil derrière la tour Eiffel, depuis les hauteurs de Mareil-Marly.

DSC_2335w_20181005 080524 C1DSC_2379_20181006 080040 C1

Lever de soleil derrière la basilique du Sacré Coeur de Montmartre, depuis les hauteurs de Mareil-Marly.

DSC_6476_20190920 073515 C1

DSC_7565 20200918 073701 C1

Lever de Lune derrière Montmartre.

DSC_5837 20220318 191958 C1DSC_5870 20220318 192404 C1

Un petit air de Mordor sur Paris…

DSC_7626 20200919 074300 C1DSC_7632 20200919 074421 C1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s